Aller au contenu principal
golden rules

Comment bien choisir un système d’alarme ? 3 règles d’or

 
Choisir son système d’alarme ne s’improvise pas. Pour ceci, 3 règles d’or s’imposent :  

 
1.    Informez-vous  
2.    Comparez les solutions 
3.    Choisissez en connaissance

Vous trouverez ci-après quelques repères qui, nous l’espérons, vous guideront dans votre choix.

1. Informez-vous et ne décidez pas sous pression 


Agir dans la précipitation ou sous la pression éventuelle d’un commercial n’est pas une situation idéale. Une installation d’alarme est un investissement pour de nombreuses années. Il est donc primordial de vous informer sur les différentes solutions. 

2. Comparer les solutions


Il existe des différences importantes entre les systèmes d’alarme proposés aujourd’hui. C’est pourquoi il est primordial de bien comparer en prenant en compte la technologie proposée, les services proposés et le coût total de votre futur système d’alarme.

Comparer l’installation proposée
La solution qui vous sera proposée doit être le résultat d’une analyse de risque réelle et le système devra être adapté à votre besoin. Tenir compte des biens à protéger, des différents accès possibles, de la présence ou non d’animaux et des risques éventuels de perturbations font partie de éléments de base que votre installateur devra prendre en compte.
Le nombre et le type de détecteurs proposés sont aussi important afin de garantir une installation de qualité. 

La pose proposée ainsi que le raccordement du boîtier central détermineront aussi la qualité de l’installation. Pour INCERT, seul un raccordement fixe pour l’alimentation du boîtier central est accepté. 
De même, la pose d’une sirène intérieure et d’une sirène extérieure avec flash sont également importantes. En plus de jouer un rôle dissuasif pour la sirène extérieure, ces sirènes jouent un rôle primordial une fois qu’un sabotage ou qu’une intrusion a été détectée.  En effet, le niveau sonore très élevé qu’émettront ces sirènes dérangeront les voleurs et éloigneront ceux-ci. 

Note : La législation oblige, même en l’absence de sirène extérieure, le placement d’un flash visible de la voie publique lorsque la sirène intérieure peut être entendue par des tiers ne se trouvant pas dans le bien protégé. Les sirènes extérieures certifiées INCERT intègrent ce flash.
 
Comparer les technologies proposées
Il existe différentes technologies et systèmes : les systèmes filaires, les systèmes sans-fil ou radio et les systèmes hybrides.

Système sans fil
Dans un système sans fil, seul le boîtier central est généralement alimenté en 230V et toutes les liaisons entre cette centrale et les différents détecteurs ou claviers passent par onde radio. Les détecteurs et claviers disposent de piles qu’il faudra remplacer à intervalles réguliers. 
Un système sans fil est généralement plus cher à l’achat mais la pose sera bien entendue plus facile dans le cas d’une habitation existante.  Cette facilité de pose liée aux ondes radio est également un talon d’Achille. 
La qualité de la transmission peut varier en fonction des transformations qui seraient apportées par la suite au bâtiment ou par l’ajout d’autres produits sans fil.
Tout installateur certifié INCERT a l’obligation de tester son installation en mode dégradé afin de vérifier la marge d’immunité à ces variations. 

Ces ondes radios sont également une porte d’entrée pour les sabotages. A l’aide d’un brouilleur d’ondes, il est possible pour des voleurs de perturber la bonne réception et transmissions des ondes. C’est pourquoi il faut absolument que les composants détectent ce brouillage.  
Dans le cadre d’une installation conforme aux prescriptions INCERT, une installation 100% sans fil ne sera acceptée que pour des risques faibles (niveau 1). De plus, pour être agréé INCERT, tous les composants radio devront également être au minimum de grade 2 suivant la norme européenne (EN 50131-5-3).

Système filaire ou câblé
Dans un système filaire toutes les connections passent par les câbles et les différents détecteurs sont directement alimentés par le boîtier central. Des batteries de secours installées dans ce boîtier central permettent également d’assurer une autonomie de fonctionnement de 24 à 48 heures en cas de perte d’alimentation. Ces liaisons filaires permettent un contrôle permanent des différents détecteurs, offrant ainsi une garantie supplémentaire contre d’éventuels sabotages.
Bien entendu, la nécessité de saignées ou goulottes rendent la pose d’un système filaire plus contraignante par rapport à un système sans fil pour un bâtiment existant. Mais dans le cas d’un bâtiment neuf, lors d’une rénovation importante ou en présence de faux-plafonds, ces travaux peuvent être facilement anticipés et pris en compte. 
Une installation filaire peut être installée dans tous les niveaux de risques. L’insensibilité des systèmes filaire aux perturbations radio et tentatives de brouillage ainsi que l’absence de remplacement de piles constituent des avantages indéniables.
Ces systèmes filaires sont donc préférables pour les risques supérieurs et devraient être recommandées pour toute installation non-résidentielle. 
Pour INCERT, une installation filaire est obligatoire pour les niveaux de risques 2+ ; 3 et 4. 

Système hybride
Une installation hybride utilise généralement les ondes radio entre les détecteurs et le boîtier central ; en revanche les liaisons vers les sirènes, le flash et un ou les claviers seront filaires.
Un système hybride sera utilisé pour les installations de risque faible (niveau 1) et de risque moyen (niveau 2). Les risques liés à l’utilisation des ondes radio d’un système sans fil restent ici également d’application.  Cependant, le fait d’avoir une liaison filaire entre le central et la sirène extérieure et intérieure augmentera par rapport à un système 100% radio la fiabilité de l’installation. En effet, en cas de détection du brouillage, un signal d’alarme activera les sirènes.

Comparer le coût total de votre installation et les services proposées
Il existe parfois malheureusement une différence importante entre le coût initial et le coût total. Une installation d’alarme n’est pas mise pour 1 ou 2 ans mais pour de nombreuses années et c’est pourquoi il faut prendre en compte le coût initial ainsi que les coûts récurrents. Certaines solutions proposent un coût initial limité mais avec des coûts récurrents élevés.
Le coût initial est bien entendu le plus facile à comparer. C’est celui que vous paierez lors de la mise en service de votre installation.

Les coûts récurrents peuvent être multiples. 

  • Le coût de l’entretien annuel
  • Le coût éventuel d’un raccordement vers une centrale d’alarme.
  • Les coûts éventuels liés à certains services.

Nos conseils sont les suivants :

  • Demander toujours plusieurs devis afin de comparer au mieux
  • Considérer une installation sur plusieurs années (entre 5 et 10 ans) afin d’obtenir un comparatif le plus juste possible. Pour les frais récurrents, il est également important de prendre en compte les formules de révision éventuelle de prix annoncés.

Location ou achat
Ces dernières années, des formules de location sont apparues sur le marché. Ici également, il est important de comparer si pareille formule est adaptée ou non à votre cas particulier tout en prenant en compte qu’une installation d’alarme a une durée de vie entre 10 et 20 ans. 


3. Choisissez en connaissance


La solution qui vous sera proposée doit être le résultat d’une analyse de risque réelle et le système devra être adapté à votre besoin. Tenir compte des biens à protéger, des différents accès possibles, de la présence ou non d’animaux et des risques éventuels de perturbations font partie de éléments de base que votre installateur devra prendre en compte.

Choisir de devenir à 100% propriétaire de son installation et rester maître de changer si besoin d’installateur ou à l’inverse opter pour un système propriétaire ou en location est choix qui doit être réfléchi.

Le système d’alarme que vous choisirez et les éventuels services que vous déciderez doivent vous apporter la sérénité ; la confiance dans l’installateur est aussi primordiale dans votre choix.

INCERT est la marque de qualité certifiée pour les installateurs, mais aussi pour les systèmes. Ceux-ci sont indissociables pour garantir la fiabilité de votre installation. Grâce au label de qualité INCERT, vous pouvez choisir votre installateur, votre matériel et votre centrale d'alarme en toute sérénité. Une chaîne de sécurité dont tous les maillons sont solides et reconnus par les acteurs de la sécurité !
 

Type d'information
Information générale

La marque INCERT est une marque de qualité volontaire qui a été initiée en 2002 par tous les acteurs du secteur y compris les assureurs et bureaux d'études spécialisés. A ce jour, 360 installateurs d’alarme sont certifiés INCERT en Belgique.

Chaque installateur d’alarme qui est agréé par le Ministère peut s’inscrire dans cette démarche de qualité continue. C’est un engagement contraignant car ces installateurs choisissent de souscrire à des règles de qualité très strictes contrôlées par des organismes de certification reconnus comme le sont VINCOTTE et ANPI. 

juillet 26,2021
Système d'alarme

Découvrez le film d'animation https://youtu.be/wFBLWm2ce20

février 11,2021
Général

Flyer INCERT (lien vers le flyer au format pdf)

janvier 20,2021
Système d'alarme