L’entretien annuel : une obligation légale et une exigence selon INCERT.

L’entretien annuel du système d’alarme est une obligation légale (Arrêté royal du 25 avril 2007).  Pour le législateur, cet entretien peut être fait par l’utilisateur lui-même ou par une entreprise de sécurité agrée.

Si l’utilisateur lui-même fait l’entretien de son installation, il prend la responsabilité du bon fonctionnement de celle-ci, à savoir que le système d'alarme ne génère pas de faux signal d'alarme et que le système d'alarme génère bien le bon signal d'alarme en cas d'intrusion (extrait de la loi).

Le label de qualité INCERT ne tolère aucune concession au niveau du bon fonctionnement de l’installation dans le temps.  Dans ce cadre, les entreprises de sécurité hautement qualifiées qui adhèrent à la certification volontaire INCERT ne sont en mesure de délivrer la déclaration de conformité INCERT d’une installation antivol que si cette installation est couverte par un contrat d’entretien signé avant la mise en service de l’installation. 

L’entretien annuel qui fait partie des exigences INCERT ne consiste pas seulement à tester ponctuellement le bon fonctionnement de l’installation, mais à contrôler de manière préventive que l’installation continuera à réagir correctement à toute tentative de vol, conformément aux procédures qui ont été programmées et  à contrôler que l’installation ne générera pas fausse alarmes.   

Rendre cet entretien obligatoire dans le cadre INCERT est une question de bon sens.  

Notez enfin que votre installateur a l’obligation d’annuler votre déclaration de conformité INCERT si vous décidez, pour quelque raison qu’il soit, de mettre fin à votre contrat d’entretien. 

N’hésitez pas à nous contacter via l’adresse incert@ceb-bec.be ou via le site www.incert.be pour toute question complémentaire.